Recrutement et e-RH 2018 : quelle voie suivre dès ce début d’année ?

La fonction RH a connu d’importants bouleversements en 2017. En effet, la digitalisation a permis notamment de mesurer la performance RH de manière efficace et a renouvelé les méthodes de recrutement. Qu’apporte concrètement la digitalisation au sein de cette fonction ? Quelles sont les nouvelles tendances RH en 2018 ?

 

e RH

 

e-RH 2018 : l’importance des outils de sourcing 2.0

 

Cette nouvelle année s’annonce sous le signe de la transformation numérique. Le succès des réseaux sociaux professionnels et l’utilisation d’outils de sourcing tel que la cvthèque ont contribué à l’optimisation des méthodes de recrutements. Ces techniques digitales ont été adoptées notamment par les agences de recrutement en Aquitaine ou encore les chasseurs de têtes. La digitalisation de la fonction RH a démarré avec l’arrivée des réseaux sociaux professionnels. Grâce à eux, les recruteurs ont la possibilité d’élargir leur cercle de recherche. Ces derniers peuvent, par exemple, faire la promotion de leur entreprise auprès des jeunes diplômés en postant gratuitement une annonce. Visible sur le profil du recruteur, cette annonce permet non seulement d’attirer les personnes en recherche d’emploi, mais aussi de toucher une population exerçant déjà une activité professionnelle.

Les réseaux sociaux classiques tels que Facebook ou Twitter sont également devenus les nouveaux terrains de jeu des recruteurs. En effet, afin d’attirer des candidats potentiels, les recruteurs ont recours à la gamification en proposant des concours sur leurs profils. Pour recruter des stagiaires, certaines sociétés ont lancé des défis sur les réseaux sociaux auprès de la jeune génération. Consciente de l’efficacité de ces techniques digitales, l’agence Recrutwin collabore avec des réseaux sociaux de renom et plus de 1000 sites d’annonces spécialisés. Par ailleurs, Recrutwin dispose d’une cvthèque enrichie avec plus de 8 millions de profils qualifiés.

 

La performance sociale des entreprises et la protection des données personnelles : des enjeux majeurs pour la fonction RH

 

Le turnover témoigne d’un certain mal-être au sein du lieu de travail. Sachez que la fidélisation de vos employés fait désormais partie intégrante des indicateurs de performances les plus pertinents de la fonction RH. Pour atteindre cet objectif, il convient de mettre tout en œuvre pour optimiser le bien-être de vos salariés. Vous pouvez, par exemple, réduire le stress de vos employés en mettant en place des ateliers ou encore en montrant régulièrement de la reconnaissance pour le travail qui a été fait. Ainsi, vous améliorerez considérablement la productivité de votre entreprise et son image. Grâce au bouche-à-oreille, un salarié heureux peut être amené à faire la promotion de votre société auprès de son entourage afin d’attirer des candidats potentiels pour un poste à pourvoir, par exemple.

La fidélisation des employés et la valorisation de l’image de votre entreprise peuvent également être obtenues avec la protection des données personnelles. En France, toutes les entreprises devront se mettre aux normes du Règlement Général de Protection des Données de l’Union européenne. Cette directive consiste notamment à répertorier et enregistrer régulièrement les opérations d’exploitation de données personnelles au sein de l’entreprise. En procédant ainsi, vous obtenez la confiance de vos employés et contribuez à réduire le turnover. Pour en savoir plus sur le RGPD, nous vous invitons à lire l’article « RH et données personnelles : que faire pour être aux normes du RGPD ?« .