Les « job slashers », ces travailleurs aux plusieurs casquettes

La notion de « slashing » désigne les personnes qui cumulent plusieurs activités professionnelles. Il est possible notamment de recourir aux job slasher dans le cadre d’une embauche en temps partagé. Mais qui sont ces travailleurs ? Pourquoi ont-ils fait ce choix ? Que représente concrètement la notion de « temps partagé » ?

delivery-guy-1424808_640

Le profil des slashers et leurs motivations

 

Les job slashers sont décrits comme de véritables boulimiques du travail. Certains sont livreurs durant la journée et disc jockeys en soirée. D’autres sont à la fois formateurs et vendeurs en boutique. De nombreux quadragénaires ont adopté ce mode de vie multitâche. Toutefois, la génération « slashers » est surtout représentée par les personnes dont l’âge est compris entre 25 et 35 ans. La plupart des jeunes actifs refusent que leur parcours de vie soit déjà tracé. Ils recherchent avant tout un épanouissement personnel. Contrairement à leurs aînés, les milléniaux ne sont pas en quête d’un contrat à durée indéterminée. Ils privilégient la diversité des activités à la sécurité de l’emploi.

D’autres raisons peuvent pousser une personne à devenir un slasher : une reconversion professionnelle, l’envie de vivre sa passion, etc. Bien que la majorité des slashers ont choisi intentionnellement cette voie, en revanche, certains ont été contraints de l’emprunter. En effet, de nombreuses personnes cumulent les emplois par nécessité. Généralement, ces travailleurs percevaient au départ un salaire dont le montant n’était pas assez élevé pour répondre à leurs besoins. Ainsi, ce mode de vie leur permet d’augmenter suffisamment leurs revenus.

Pour devenir un slasher, il est indispensable d’apprendre à bien s’organiser. Faire une todo list (liste de tâches) est une solution à privilégier pour éviter de se disperser au cours de la journée. Pour éviter l’épuisement professionnel, il est vivement recommandé de s’accorder des temps de pause. De plus, le slasher doit aussi aimer apprendre afin d’améliorer ses compétences professionnelles. D’ailleurs, cet article vous dévoilera l’importance de la formation continue : « Formation continue : pourquoi développer ses compétences ? »

 

L’embauche en temps partagé : de nombreux atouts pour les PME et les TPE, mais aussi pour les slashers

 

L’emploi à temps partagé se caractérise par l’embauche d’un salarié à temps partiel. En effet, cet employé devra, par exemple, travailler une dizaine d’heures par semaine au sein d’une entreprise. Cette solution est parfaitement adaptée pour les très petites entreprises (TPE), et les petites et moyennes entreprises (PME). Ces dernières n’ont pas forcément les moyens d’embaucher une personne à temps plein.

Il faut toutefois donner l’envie aux techniciens qualifiés ou encore aux cadres supérieurs de travailler à temps partiel. Pour subvenir à leurs besoins, les slashers ont besoin de signer suffisamment de contrats à temps partiel. Ce qui leur permet au final de travailler à temps plein, et ainsi de ne pas tomber dans la précarité.

Les ETTP, ou entreprises de travail à temps partagé, offrent une solution à ce problème. Créées depuis 2005, ces sociétés recrutent des employés en CDI pour ensuite les placer au sein d’entreprises clientes. Ces dernières proposent des postes à temps plein ou à temps partiel. Les ETTP ont également pour mission d’accompagner et de fournir des conseils recrutement à leurs clients.

Pour recruter un collaborateur à temps partiel, faites appel aux services de Recrutwin Grenoble. Tout comme les agences de recrutement, notre cabinet utilise des outils performants afin de trouver les candidats répondant à vos exigences. Contactez nos experts par téléphone ou par le biais de notre formulaire en ligne.