Vie d’entreprise : besoin d’un manager de transition ?

Le management de transition consiste à engager un cadre dirigeant externe expérimenté pour manager une société dans le but d’optimiser sa performance. Cette solution à l’efficacité établie est de plus en plus utilisée par les entreprises. Focus sur la fonction de manager de transition et les différents contrats d’embauche relatifs à ce métier.

 

business-3152586_640

 

Tout sur le métier du manager de transition

 

Pour rester performante, une société recrute un manager de transition, qui est un dirigeant externe de haut niveau. Celui-ci va occuper pour une durée préalablement définie un poste stratégique dans l’entreprise. Pour trouver le profil idéal, vous pouvez faire appel à un cabinet d’assistance au recrutement d’un manager de transition comme Recrutwin. Ce chasseur de têtes est en mesure de trouver le candidat adapté à vos besoins en seulement 8 jours.

Le manager de transition, qui est mandaté par les dirigeants ou les actionnaires de l’entreprise, occupe une fonction stratégique. Sa mission dans l’entreprise se définit en plusieurs étapes. Son intervention est avant tout temporaire. Elle varie entre 6 et 18 mois en moyenne.

 

Le manager de transition doit ensuite être opérationnel immédiatement. Dès sa prise de fonction, il définit les enjeux de son intervention. Tout au long de sa mission, il est supervisé par un directeur de mission. Une fois par mois, le directeur de mission, l’entreprise cliente et le manager de transition font une mise au point sur l’avancement du projet. A la fin de sa mission, il fédère les équipes et facilite le processus d’intégration de son successeur.

Un manager de transition intervient dans toute l’organisation de l’entreprise. Cela va de la direction générale à la logistique. Véritable acteur du changement dans l’entreprise, il trouve la solution pour renforcer les performances d’une équipe, restructurer une organisation, dynamiser la croissance ou gérer une crise.

 

Les différents contrats d’embauche pour un manager de transition

 

Le manager de transition indépendant possède sa propre structure. Il facture ses honoraires de deux manières différentes, soit en s’adressant directement au client ou en passant par le cabinet de recrutement qui lui a permis d’obtenir la mission. Ce statut d’indépendant est particulièrement prisé par les managers de transition qui ont choisi de travailler en mode « mission ».

Quant au manager travaillant sous le statut de portage salarial, il est un salarié de l’entreprise qui l’a embauché et facture ses honoraires directement auprès de son client. Les frais de portage, qui varient de 3 à 15%, sont déduits de son salaire. Le statut de portage salarial permet toutefois au manager de travailler de manière indépendante sans avoir besoin de créer une société. Il reste totalement autonome quant aux choix de ses missions et des conditions d’intervention.

 

Le manager de transition en intérim fait appel à un cabinet de recrutement spécialisé dans le management de transition pour trouver une mission. Son statut d’entreprise est celui de travailleur temporaire et il est à la disposition de son client. Dans ce cas précis, il est un salarié du cabinet et payé par ce dernier. Dans l’entreprise, il peut remplacer un dirigeant. Cependant, il n’est pas un décisionnaire. Quant au manager de transition en Contrat à Durée déterminée, c’est un salarié du cabinet de management de transition. Ce dernier lui trouve une mission et prend en charge sa rémunération.

Nous vous invitons par ailleurs à lire un article pour mieux vous aiguiller sur les différents types de « chefs » actuels compétents, pour améliorer la performance d’une entreprise. Recrutwin met également à votre disposition son formulaire de contact si vous avez besoin de recruter rapidement.