Recrutement spécifique : comment recruter les personnes handicapées

Une entreprise qui emploie au minimum 20 salariés est soumise à l’obligation de recruter des personnes présentant un handicap. Le nombre de travailleurs handicapés doit représenter au moins 6 % du total des effectifs de la société. Il est important de savoir que ces entreprises ainsi que les PME de moins de 20 salariés bénéficient d’aides financières lorsqu’elles embauchent un salarié handicapé. Quelles sont ces aides proposées par l’état ? Quels sont les conseils à suivre pour recruter une personne handicapée ?

 

handicap

 

Le handicap en entreprise : des aides pour encourager les employeurs

 

Tout d’abord, il est à noter que les sociétés soumises à l’obligation d’emploi de personnes handicapées qui ne respectent pas cette directive doivent verser chaque année une contribution à l’Agefiph. Le montant de la contribution varie en fonction de la taille de l’entreprise et du nombre de personnes handicapées que l’employeur devrait recruter. Si une société spécialisée dans le secteur marchand décide d’employer des travailleurs handicapés âgés de moins de 30 ans en Contrat Initiative Avenir, l’état peut lui octroyer une aide s’élevant à 10 300 €.

Dans le cadre d’un contrat à temps partiel, le montant de l’aide sera calculé au prorata temporis. De son côté, l’Aide à l’Insertion professionnelle, ou AIP, est destinée aux sociétés qui offrent un CDD d’une durée minimum de 6 mois ou un CDI aux personnes handicapées. Ces dernières doivent répondre à certaines conditions. Soit ces personnes étaient au chômage et ont travaillé pendant 6 mois durant les 12 derniers mois, soit elles sont âgées de 45 ans ou plus ou soit elles sortent d’un établissement protégé. Si la personne handicapée bénéficie d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation d’une durée de 6 mois au minimum, la société peut également obtenir une aide financière qui varie selon le type et la durée du contrat. D’autres aides, telles que l’aide aux emplois d’avenir ou encore l’aide au tutorat, facilitent le recrutement des travailleurs handicapés.

 

Les points indispensables à retenir pour l’embauche de personnes handicapées

 

Pour faciliter votre recherche de travailleurs handicapés, parcourez les différents sites internet spécialisés dans la recherche d’emploi. Les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn sont parfaits pour dénicher des CV. Ces outils de sourcing sont très prisés par les agences de recrutement à Bordeaux et notre agence Recrutwin.

En effet, Recrutwin dispose d’outils performants et emploie des méthodes d’investigation web 2.0 afin de vous trouver les meilleurs candidats à un poste. Avec Recrutwin, vous gagnez un temps considérable et vous bénéficiez de tarifs très attractifs.

Participez aux opérations lancées par l’Agefiph et ses partenaires. Durant la semaine dédiée à l’emploi de personnes handicapées, au mois de novembre, des visites d’entreprises et des forums sont organisés et favorisent les échangent entre les employeurs et les personnes handicapées.

Postez une annonce sur internet ou dans les médias. Lors de la rédaction de votre annonce, évitez de mentionner les diplômes attendus pour un poste. Mettez plutôt en avant les compétences recherchées : maîtrise de logiciels de bureautique, maîtrise de l’anglais, etc.

Ayez à l’esprit qu’un travailleur handicapé possède autant d’atouts qu’un employé classique. De plus, il peut présenter les mêmes qualités que les profils atypiques : polyvalent, précurseur de tendance, etc. Nous vous invitons d’ailleurs à découvrir l’article de notre blog qui aborde ce thème.