Formation continue : pourquoi développer ses compétences?

Aussi complète qu’elle soit, une formation initiale ne peut jamais être exhaustive. Dans un monde en constante évolution où les avancées technologiques se frottent à l’émergence des médecines douces, les nouveautés en matière de traitements médicaux et de techniques ne cessent de s’étendre.

Il peut sembler difficile à un soignant de continuer à se former une fois baigné dans le monde professionnel avec des plannings surchargés et des journées fatigantes. Pourtant, la formation continue est essentielle à la prise en soin optimale des patients et joue un rôle prépondérant dans leur rétablissement.

 

formation continue

 

Les avantages de la formation continue dans la pratique médicale

 

Les kinésithérapeutes autant que les médecins, les aides-soignants ou les podologues, tous les métiers sont concernés par la formation continue. Moins contraignante qu’une reprise d’études, elle permet aux professionnels des secteurs médicaux et paramédicaux de mettre à jour leurs connaissances dans le domaine précis de leur intervention.

 

La formation continue permet entre autres :

  1. Le développement de nouvelles compétences dans le métier
  2. L’échange avec d’autres professionnels du secteur
  3. L’apprentissage d’alternatives aux techniques difficiles ou douloureuses
  4. Le maintien d’un haut niveau de connaissances sur la santé de l’individu
  5. La hausse de la valeur du professionnel en tant que candidat
  6. La meilleure compréhension des situations rencontrées dans le travail

 

Les bénéfices se reportent aussi sur l’entreprise qui emploie des professionnels de santé. Se placer dans une situation d’apprenant permet à l’employé de se remettre en question, d’améliorer ses pratiques et de trouver un champ d’application de ses valeurs plus étendu.

Plus compétent et plus motivé, le salarié augmente sa rentabilité et la qualité de son travail au quotidien. De plus, proposer des formations continues intéressantes aux employés renforce une image positive de l’entreprise, plus attractive notamment pour les jeunes diplômés qui souhaitent se perfectionner.

 

Comment bien mener son DPC (développement professionnel continu) ?

 

Obligatoire mais moins encadré qu’il ne le semble, le développement professionnel continu reste souvent fonction des propositions faites par l’employeur aux salariés. Choisir un organisme répertorié par l’ANDPC (Agence Nationale de Développement Professionnel Continu) garantit une prise en charge de qualité par des intervenants experts dans leur domaine.

 

Les sujets abordés par la formation pour kiné sont vastes et touchent à différents domaines : santé et bien-être, prévention, thérapie, techniques posturales, traitements et appareillages… C’est souvent le professionnel lui-même qui sait le mieux cibler ses besoins en la matière. Une entreprise peut aussi avoir à cœur de former spécifiquement son équipe à la kinésithérapie du sport par exemple, ou au rapport avec le patient.

Ces sessions fédèrent les professionnels autour d’échanges instructifs qui permettent à chacun de se sentir plus à l’aise et plus confiant dans ses approches.

 

Indispensable dans le secteur de la santé, la formation continue reste un pilier majeur d’une professionnalisation consciente et favorable tant au patient qu’au soignant. À l’ère d’internet où chacun peut trouver en ligne des informations contradictoires sur les pratiques médicales, il est important d’offrir en la personne du professionnel une source sûre et fiable.

 

Tant pour une clinique privée que pour un podologue libéral, la formation continue instaure un climat de bienveillance réciproque qui s’attache au confort du pratiquant, du patient et de toute l’équipe.

Pour vos besoins en recrutement, n’hésitez pas à prendre contact avec notre site.